Odorico. Mosaïste Art Déco

52,00€

Hélène Guéné

224 pages, 500 illustrations n/bl et couleurs

format: 21 x 30 cm, couverture cartonnée sous jaquette

ISBN: 2-87143-109-4

Parti d’un lointain voyage en Bretagne, parmi les immigrés italiens de la fin du XIXe siècle, l’ouvrage d’Hélène Guéné nous invite à saisir l’histoire de la mosaïque contemporaine dans son ensemble –des programmes monumentaux les plus spectaculaires jusqu’aux réalisations plus modestes. Ce faisant, elle bouscule l’idée, plutôt convenue, qu’on se faisait généralement du patrimoine contemporain en nous montrant une étonnante diversité d’approches et de productions –comme un immense réservoir d’images insolites. Les architectes, qui en ont tant besoins, s’en saisiront; les historiens et le grand public emprunteront les chemins de la découverte, pour renouveler notre regard sur l’art du XXe siècle –grand gagnant de cette enquête en dehors des sentiers balisés de la culture.

Installée à Rennes depuis 1882, la famille Odorico a su créer une stylistique originale qui peut encore être admirée sur les devantures de magasins, les façades ou les entrées d’immeubles, les sols d’églises ou les décors de salles de bains dans tout l’ouest de la France.
A partir d’un remarquable fonds documentaire, l’ouvrage s’articule en trois parties reprenant les trois grandes périodes où l’atelier Odorico fut actif : celle du début du siècle, celle des années 1925-1930 et celle des années 1935 jusqu’aux années 1950.
Au terme de ce livre, ce n’est pas seulement la figure d’un artisan provincial de génie qui en sort grandie, mais tout un métier et toute une vision de l’art dans l’Europe du XIXe-XXe siècle. On ne pourra plus parler de l’art dans le monde contemporain sans évoquer la mosaïque, ni de la mosaïque sans évoquer Isidore Odorico. Au soir de sa vie, le mosaïste rennais n’aurait sans doute pas imaginé que cette culture technique à laquelle il avait dévoué toute sa vie, connaîtrait un jour une véritable renaissance. C’est pourtant bien le moins qu’on puisse faire pour sa mémoire que de faire revivre une production dont l’originalité est remarquable et n’a guère d’équivalent ailleurs.

Maître de conférences à l’École d’architecture de Normandie depuis 1998, chargée de cours à l’École du Louvre depuis 1986, Hélène Guéné est l’auteur de plusieurs publications consacrées à la mosaïque et à l’architecture des XIXe et XXe siècles.